Mise en garde

Comme il est précisé dans le cours, nous ne traiterons ici que du cas d'un solide en translation ou celui d'un solide ponctuel.

Le skateur fait-il partie de l'un de ces deux cas?

skateur détail

- Si le skateur est considéré comme un solide en translation (ce qui est assez correct, si l'on ne tient pas compte de la rotation des roues de la planche), son mouvement se ramène à celui de son centre d'inertie I. Or, ce point est situé quelque part au niveau de la ceinture du skateur, loin de la position du point rouge représenté dans la simulation et dont le mouvement est étudié.
Ce modèle n'est que peu satisfaisant.

- Si le skateur est considéré comme ponctuel, son mouvement est ramené à celui du point rouge de la simulation.
Dans ce cas, la figure du skateur ne sert qu'à illustrer la situation et n'a aucun sens physique.
Nous préférerons donc ce modèle qui, même s’il est plus éloigné de la réalité, permet de rendre cohérente la représentation utilisée dans la simulation.

En résumé :

Le skateur est assimilé à un solide ponctuel représenté par le point rouge se déplaçant le long du rail.
Toute la masse du skateur est concentrée en ce point.
Le mouvement du skateur est assimilé au mouvement de ce point.
L'énergie cinétique du skateur est donc l'énergie cinétique de ce solide ponctuel.

skateur détail
=
skateur = point

Retour